Chirurgie Esthétique
Le Docteur Guillaume Drossard est à votre disposition pour tout renseignement concernant un acte de chirurgie plastique ou esthétique. Il se fera un plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et de vous guider afin de mieux définir, ensemble, vos besoins.

GYNÉCOMASTIE

INDICATIONS

La gynécomastie est le développement excessif des glandes mammaires chez l'homme. Elle peut être congénitale ou due à une maladie, à une tumeur ou à la prise de certains médicaments.

La gynécomastie est bien plus fréquente qu’on peut le penser puisqu’elle touche plus de la moitié des hommes. Cette pathologie peut tout à fait être corrigée, qu’elle soit idiopathique (c’est-à-dire sans cause trouvée) ou consécutive à une production anormale d’hormones liée à un traitement médicamenteux ou non.

 

PRINCIPE

Il y a différents types de gynécomastie : un bilan par mammographie est donc nécessaire avant l’intervention et permet d’en définir le type :

  • Adipomastie pure (sein composé essentiellement de graisse) : pas de prise en charge possible ;
  • Liposuccion sous anesthésie générale courte, en ambulatoire ;
  • Coolsculpting (excellente indication) : traitement qui permet de traiter cette stéatomérie de façon médicale et atraumatique, au cabinet ;
  • Gynécomastie glandulaire : prise en charge possible par la sécurité sociale, le traitement est chirurgical.

 

INTERVENTION

La durée de l’opération pour une correction de gynécomastie varie de 20 minutes dans le cas d’une simple liposuccion (adipomasties ou gynécomasties graisseuses pures) à une heure d’intervention pour les gynécomasties où le retrait de la glande mammaire doit être associée (gynécomasties glandulaires ou mixtes). 

Ainsi, la réduction de la poitrine chez l’homme concerne soit la graisse, soit la glande, soit les deux. 

 

TYPE D'ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D'HOSPITALISATION

Type d'anesthésie : Toujours sous anesthésie générale.

Modalités d'hospitalisation : En ambulatoire souvent, 24 heures parfois. 

 

SUITES OPÉRATOIRES

Un bandage est disposé tout autour de la poitrine en fin d’opération pour diminuer l’apparition des œdèmes, port d’un boléro nécessaire.

 

© 2018 Guillaume Drossard. Tous droits réservés. - Site réalisé par EBELAIR - Réalisation graphique Studio Z