Chirurgie Esthétique
Le Docteur Guillaume Drossard est à votre disposition pour tout renseignement concernant un acte de chirurgie plastique ou esthétique. Il se fera un plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et de vous guider afin de mieux définir, ensemble, vos besoins.
Télécharger

LIFTING DES CUISSES - CRUROPLASTIE - DERMOLIPECTOMIE FACE INTERNE DES CUISSES

PRINCIPE

La plastie des cuisses est indiquée pour corriger les aspects fripés, détendus de la partie interne du tiers supérieur de la cuisse.

Les techniques ont considérablement évoluées lors de ces 10 dernières années, diminuant fortement le taux de complication et améliorant grandement les résultats esthétiques.

Lorsqu'il existe un relâchement de la peau au niveau de la face interne des cuisses, une lipoaspiration isolée ne peut suffire et seule une remise en tension de cette peau est susceptible de corriger ce défaut : c'est le lifting de la face interne de la cuisse. L'intervention a alors pour but de réaliser l'ablation de l'excédent de peau, de réduire l'infiltration graisseuse sous-jacente, et de bien suspendre la peau en profondeur.

En cas de surpoids important, le chirurgien peut vous demander une perte de poids avant l'intervention.

La plastie des cuisses permet une amélioration esthétique de l'aspect des cuisses en les lissant et en les affinant mais également une amélioration fonctionnelle notable (diminution voire suppression du frottement à la marche et d'éventuelles rougeur et macération).

 

INTERVENTION

L'intervention peut avoir lieu en toute saison. Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure entre 2 et 3 heures. Une lipoaspiration préalable peut affiner la face interne des cuisses. Puis, l'excès de peau est retiré chirurgicalement au prix d'une cicatrice circonférentielle située à la racine de la cuisse et des grandes lèvres, elle est cachée dans un pli naturel, donc assez discrète. En fonction de l’excès cutané, il y est associé une résection cutanée verticale. Ce cas de figure est quasiment systématique lors des pertes de poids massives.

Il est parfois associé dans le même temps une résection cutanée directe au niveau de la culotte de cheval, permettant d’améliorer considérablement la morphologie de la cuisse.

Une contention est mise en place sur un pansement sec au bloc opératoire, immédiatement après la chirurgie. 

 

MODALITÉS D’HOSPITALISATION

L'hospitalisation dure environ une à deux nuits après l'intervention. Le lever est possible dès le lendemain. Un traitement anticoagulant préventif est prescrit.

 

SUITES OPÉRATOIRES

Un repos d'environ 15 jours est recommandé. Un arrêt de travail peut être délivré en cas d'intervention prise en charge par l'assurance maladie. Les baignades sont interdites pendant un mois. Le port d'une contention (panty) est recommandé pendant un mois jour et nuit. Le sport peut être repris progressivement au bout de deux mois.

 

© 2018 Guillaume Drossard. Tous droits réservés. - Site réalisé par EBELAIR - Réalisation graphique Studio Z