Chirurgie Esthétique
Le Docteur Guillaume Drossard est à votre disposition pour tout renseignement concernant un acte de chirurgie plastique ou esthétique. Il se fera un plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et de vous guider afin de mieux définir, ensemble, vos besoins.

AUGMENTATION DES MOLLETS

PRINCIPE

Cette intervention a été mise au point grâce aux progrès de la chirurgie réparatrice. C'est en effet pour réparer les séquelles atrophiques du mollet, secondaires aux paralysies survenues après poliomyélite, que les chirurgiens ont eu l'idée, il y a plus de 30 ans de mettre dans le mollets, entre le muscle et la peau une prothèse en forme de banane, et dont les résultats furent spectaculaires au prix de risques minimes.

Cette technique est longtemps restée confidentielle jusqu'au jour où elle fut publiée aux USA. Elle eut alors un succès foudroyant en particulier pour les « body builder ». 

En France, il existe une demande assez peu fréquente de cette excellente opération chez des patientes ayant des jambes très fines et surtout aux galbes inexistants. L'opération se pratique par une petite incision située à la face postérieure du genou par laquelle la prothèse est mise en place

Pour une chirurgie esthétique, l'utilisation de cette technique doit toujours être mise en balance avec le lipofilling de mollets (réinjection de la graisse du patient pour recréer le galbe du mollet), afin d'éviter si possible la pose de corps étranger. Cependant, chez les patients minces, sans réserve de graisse, la seule technique utilisable est la pose de prothèse de mollets.

 

INTERVENTION

La durée opératoire est d'environ 45 minutes. 

La prothèse de mollet recrée le galbe de l'un des muscles jumeaux. Il peut s'agir :

  • du muscle jumeau interne ;
  • du muscle jumeau externe ;
  • ou des deux muscles, auquel cas deux prothèses sont nécessaires.

Les prothèses de mollet corrigent donc la partie haute de la face postérieure de la jambe. Elles ne corrigent jamais le volume de la cheville. Il en existe de nombreuses tailles, ce qui permet de choisir des prothèses qui descendent au-dessus de la cheville pour créer une jambe fuselée ou moins basse pour créer un mollet d'allure plus musclée. 

Dans le cas où deux prothèses de mollet sont nécessaires, nous les posons d'emblée en cas d'augmentation modérée, avec des tissus souples au niveau du mollet en préopératoire. Il est essentiel de conserver le caractère naturel des mollets et que leurs formes, leurs galbes, leurs consistances ne laissent en aucun cas imaginer qu'ils sont le résultat d'une intervention chirurgicale.

 

SUITES OPÉRATOIRES

Les suites sont simples, la marche est reprise le lendemain avec une canne pendant 15 jours et le port de bas de contention pendant 3 semaines. Le sport est autorisé après 1 mois.

© 2018 Guillaume Drossard. Tous droits réservés. - Site réalisé par EBELAIR - Réalisation graphique Studio Z