Chirurgie Esthétique
Le Docteur Guillaume Drossard est à votre disposition pour tout renseignement concernant un acte de chirurgie plastique ou esthétique. Il se fera un plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et de vous guider afin de mieux définir, ensemble, vos besoins.
Télécharger

NYMPHOPLASTIE DE RÉDUCTION, LABIAPLASTIE DE RÉDUCTION, RÉDUCTION DES PETITES LÈVRES

INDICATIONS

Cette intervention rentre dans le cadre d’une prise en charge globale de l’esthétique vulvaire.

Les proportions doivent être au mieux respectée, même si il nous appartient d’expliquer aux patientes que cette zone est morphologiquement très différents d’une patiente à une autre.

« The great wall of vagina »

 

PRINCIPE

La nymphoplastie de réduction correspond à la chirurgie esthétique de réduction des petites lèvres tombantes ou trop développées (hypertrophiques) au niveau de la vulve de la femme.

Il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique du sexe féminin permettant de réduire des petites lèvres hypertrophiées gênantes esthétiquement ou encore lors des rapports sexuels ou de l’habillement.

La nymphoplastie de réduction est une intervention qui consiste à retirer de manière adaptée un excès de fibro-muqueuse au niveau des petites lèvres génitales.

Votre chirurgien est là pour vous écouter, vous conseiller afin de vous aider à trouver une solution à vos complexes même les plus intimes.

 

TYPES D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Cette intervention se déroule sous anesthésie générale mais peut également être réalisée sous anesthésie locale accompagnée d’une sédation. L’intervention dure environ 45 minutes. La nymphoplastie est réalisée en ambulatoire. 

 

INTERVENTION

La technique utilisée est fonction du type d’hypertrophie : Technique longitudinale, en V ou technique Lambda. Elle peut être associée à un lipomodelage des grandes lèvres, une réduction du capuchon clitoridien. C’est une intervention peu douloureuse calmée par des médicaments anti-douleur simples. 

 

SUITES OPÉRATOIRES

Une toilette intime après chaque miction avec de l’eau et du savon est recommandée la première semaine afin d’obtenir une bonne cicatrisation. Les fils utilisés sont résorbables et disparaissent en 15 jours environ. Il faut prévoir une indisponibilité professionnelle de 3 à 4 jours.

Le sport, le port de vêtements serrés, les bains et les rapports sexuels sont contre-indiqués pendant 3 semaines.

 

© 2018 Guillaume Drossard. Tous droits réservés. - Site réalisé par EBELAIR - Réalisation graphique Studio Z